Scientifiques: atteindre Sirius en seulement 69 ans

D’après René Heller, de l’Institut Max-Planck de recherche sur le Système solaire, il est possible d’atteindre l’orbite de Sirius, l’étoile la plus brillante dans le ciel nocturne, en seulement 69 ans, malgré le fait qu’elle soit deux fois plus éloignée de la Terre que les étoiles les plus proches du système d’Alpha Centauri.  La société privée Breakthrough Starshot a récemment planifié d’envoyer un vaisseau spatial miniature et ultra léger vers Alpha Centauri pour étudier les planètes du système. D’après les calculs des scientifiques, le voyage au cinquième de la vitesse de la lumière ne prendrait que 20 ans, mais dans ces conditions, le vaisseau passerait devant les planètes pendant seulement quelques secondes et ne pourrait pas s’arrêter sur l’orbite, relate la revue New Scientist. Parallèlement, René Heller et le chercheur indépendant Michael Hippke ont créé une méthode permettant de réduire la vitesse du vaisseau spatial à l’aide de la lumière des étoiles. Cependant, si cette méthode était mise en œuvre, Alpha Centauri ne serait atteint que dans 140 ans.  Dans le même temps, Sirius, qui se trouve à une distance de huit années-lumière de la Terre, soit deux fois plus loin qu’Alpha Centauri, mais qui est 16 fois plus brillante, aiderait à accélérer et à ralentir le vaisseau spatial plus efficacement. Les scientifiques calculent le temps de trajet en prenant la distance divisée par la racine carrée de la valeur de la luminosité. Ainsi, le temps nécessaire pour le voyage vers Sirius serait plus court que vers Alpha Centauri et prendrait seulement 69 ans.